« Au plus fort de l’hiver, j’ai finalement compris qu’il existait en moi un invincible printemps. » .

Albert Camus

Le deuil

La vie est faite de changements, de renoncements, de pertes, de périodes de transition et par conséquent de deuils à réaliser. Mais nous apprend-on à vivre et accepter la perte ? La société ne nous intime-t-elle pas de « faire son deuil » sans tenir compte de la temporalité de chacune et chacun ?

Et si le deuil rimait avec transformation ?

La seule façon de guérir du deuil est de le traverser et non pas de le contourner.

Mais il n’est pas nécessaire que cette traversée soit au long court toujours aussi douloureuse.

C’est pourquoi, être accompagné sur ce chemin permet d’avancer dans la résilience.

Ce chemin se traverse en se remettant en mouvement, doucement, pas après pas.

Qu’est-ce qu’un Carnet de deuil ?

Son objectif est :

  • d’accepter la réalité du deuil
  • de vivre/exprimer la douleur du deuil et la transcender dans un travail artistique d’écriture, de collage, de peinture dans un carnet
  • de créer un livre objet, symbole du sacré du deuil et du chemin traversé 

Cette approche thérapeutique permet d’accomplir le rite de passage nécessaire pour trouver un sens à cette perte et aller de l’avant.

Elle utilise les trois langages que sont l’écriture, le collage et le dessin. Elle favorise l’expression des pensées et des émotions. Une histoire symbolique se raconte alors tout au long du processus. Ce carnet est un contenant artistique du travail psychique réalisé.

A qui s’adresse ce Carnet de deuil ?

A celles et ceux qui vivent ou ont vécu :

  • la disparition d’un être cher
  • des deuils gelés dans son arbre généalogique*
  • la perte d’autonomie physique
  • des séparations
  • des changements de lieux de vie (déménagements, exils)
  • des transitions de vie professionnelles et perte d’emploi
  • le renoncement à des projets de vie d’ordre personnel (avoir des enfants par exemple) ou  professionnels

*Des deuils parfois bloqués sur plusieurs générations peuvent provoquer des tsunamis intérieurs et vous empêchent de vivre librement ici et maintenant.

Le travail d’accompagnement effectué dans le cadre du carnet de deuil ne constitue pas une thérapie. Si vous êtes en grande souffrance, il est important d’effectuer en complément une travail thérapeutique.

Méthode et outils

Le journal thérapie conçu pour l’accompagnement au deuil est un outil d’exploration de soi qui permet de mettre en mots, en images, en forme, un vécu traumatique, de se remettre en mouvement et d’installer page après page de la sérénité et de la paix en soi.

Aucune aptitude artistique n’est requise pour réaliser ce carnet. C’est la traversée du chemin et non le résultat plastique qui est visé.

Je vous guide page après page pour rencontrer les thématiques particulières propres au deuil. Ces techniques sont volontairement choisies pour vous porter dans votre cheminement. En même temps que vous plongez dans votre travail émotionnel, les manipulations artistiques, les découvertes vous soutiennent dans un processus créatif et créateur.

Les matériaux et techniques proposés sont :

  • le collage et le photocollage,
  • l’écriture spontanée et tricotée,
  • la peinture acrylique, les encres, les craies grasses et sèches,
  • le monotype.

Afin de faire connaissance avec le processus, voici une vidéo de présentation du carnet par Nathalie Hanot.

Tarifs & calendrier

L’accompagnement se réalise en groupe et en individuel.

Groupe 

  • 8 personnes maximum
  • Il n’est pas nécessaire d’avoir à travailler le même type de deuil pour faire partie d’un groupe. Le carnet de deuil est avant tout un journal intime et le réaliser en groupe apporte un soutien et un sentiment d’appartenance à une communauté.
  • Programme : soit sur 2 jours, 6h/jour (en général un week-end) soit 6 jours, avec 6 séances de 2h
  • Tarif : 230 euros
  • Le matériel est inclus à l’exception de votre matériel personnel de photos et d’images que vous souhaitez incorporer.
  • Dates à venir : me contacter

Individuel 

  • Programme : 6 séances de 2h sur 6 semaines 
  • Tarif : me contacter